Partenariat entre La Route des Phéniciens et le Creative Tourism Network® pour satisfaire le nouveau voyageur culturel et créatif.

Dans le cadre de 2018-Année Européenne du Patrimoine Culturel, les réseaux internationaux La Route des Phéniciens (Rotta Dei Fenici) et le CreativeTourism Network® ont formalisé un accord de collaboration pour développer des actions communes visant à créer des synergies entre ces deux formes de tourisme culturel, que sont le tourisme archéologique et le tourisme créatif.

Les deux organisations sont des références mondiales pour leurs secteurs respectifs et partagent une expérience notoire dans le domaine du tourisme et de l’ingénierie culturelle.

La Route des Phéniciens est un itinéraire culturel international, certifié par le Conseil de l’Europe en 2003, qui aborde la question du dialogue interculturel, en suivant le modèle des anciennes civilisations, qui ont posé les bases de l’actuelle civilisation euro-méditerranéenne. Ses actions contribuent au développement de compétences et de projets auprès des communautés locales et des opérateurs publics et privés répartis sur les trois continents qui entourent la Méditerranée.

Le Creative Tourism Network® est l’organisme officiel pour le développement et la promotion du tourisme créatif, qui accorde la distinction «Creative Friendly®» aux destinations qui optent pour cette nouvelle tendance, caractérisée par la participation active des touristes à activités créatives caractéristiques de la culture locale.

Cette collaboration permettra d’une part d’adapter l’offre touristique des destinations faisant partie des deux réseaux à la nouvelle demande des voyageurs créatifs, et d’autre part de créer des chaînes de valeur pour les territoires, à travers l’organisation de séminaires de formation, l’échange de bonnes pratiques et la mise en place de campagnes de promotion conjointes.

Plus précisément, les visiteurs de la Route des Phéniciens pourront découvrir la culture méditerranéenne à travers une sélection d’activités enseignées par des artisans locaux et ainsi:

créer leurs propres bijoux ou vêtements inspirés des anciennes civilisations (en particulier, phénicienne et punique, grecque, romaine, mais également ibère, étrusque, etc.), participer à un atelier de poterie, s’essayer à la re-création de recettes authentiques, partager leur vision d’un site archéologique dans le cadre d’une route photographique ou d’une séance de carnet de voyages, parmi une infinité de possibilités.

Ces activités seront préalablement conçues dans le cadre de séminaires de formation auxquelles participeront non seulement des représentants du secteur touristique, mais également des artisans et artistes locaux, des promoteurs d’industries créatives ainsi que les communautés locales. En ce sens, le tourisme créatif doit être compris comme un moyen créatif de gérer le tourisme et plus précisément, en mettant l’accent sur les ressources humaines, les populations locales, leurs traditions et leurs compétences.

Des initiatives telles que la création de la catégorie «Route des Péniciens» au sein des Creative Tourism Awards, ainsi que l’organisation de réunions et conférences seront mises en place très prochainement.     Ce projet a reçu un accueil très enthousiaste de la part de l’Organisation Mondiale du Tourisme, pour les bénéfices qu’il génère en faveur d’une compréhension mutuelle du patrimoine et des cultures locales, dans le cadre d’un tourisme de qualité et responsable.

EN SAVOIR PLUS :

 

Share